Que cette célébration soit joyeuse …

Je l’imagine volontiers, s’il est déjà près de Dieu, nous regarder avec son grand sourire et nous dire : « Mon petit lapin, mon petit frère, ma petite sœur, tu es aimé de Dieu, plus que tu ne l’imagines ».

Il doit être invité au grand banquet du ciel, avec ses amis les saints (Sainte Thérèse …)

Avec nous aussi :

Avec les familles qu’il a contribué à construire et à sanctifier de génération en génération ….

Avec les séminaristes il a manifesté sa grande joie d’être prêtre depuis 71 ans !

Avec ses amis des quatre coins du monde …

Avec l’Eglise qu’il a tant aimée, à travers les figures concrètes des paroisses où il est passé …

Quatre idées me reviennent :

  • Bonté de Dieu pour tout être humain
  • En tout homme je vois le Christ. Toute personne est habitée par Dieu … (Mt 25)
  • Nous sommes faits pour l’amour. Fidélité dans l’amitié
  • Le bien que nous faisons vient de Dieu et parle de Dieu. Même les petites choses …. (Mt 25)

La mort ne lui faisait pas peur. Il la voyait venir depuis longtemps, comme la rencontre avec le Dieu d’amour. « Ce sera merveilleux », disait-il souvent.