Dans un peu plus de deux semaines, ce sera Noël ! Nous nous trouvons si facilement saisis par le besoin de boucler les derniers préparatifs. Nous agissons comme si le vrai sens de Noël nous échappait qui est de célébrer la naissance de l’enfant Jésus, le véritable Fils de Dieu.

Pour ne nous pas perdre dans la frénésie des préparatifs souvenons-nous du conseil du psalmiste :

« Arrêtons et sachons que je suis Dieu » (ps 45, 11)

Réservons-nous dix minutes pour lui offrir notre cœur. Cultivons un esprit attentif. Laissons de côté nos soucis pour trouver un certain calme intérieur. Prions comme le psalmiste :

Je tiens mon âme égale et silencieuse ; mon âme est en moi comme un enfant, comme un petit enfant contre sa mère, attends le Seigneur. (ps 130, 2-3)

Murmurons comme un enfant : Jésus … Jésus … Jésus …

Jésus nous attend, il accueillera notre appel, notre attente. Ne soyons pas découragés par le vacarme de nos distractions, il suffit de plonger en dessous.

Dieu aime le silence. Dans le silence il nous rencontre et nous donne sa grâce.

Notre attention amoureuse est le plus beau des cadeaux que nous puissions lui faire.

Robert Mc Keon, diacre